Les Ets LEGRAIN ont été fondés en 1962 par Michel LEGRAIN, inventeur de la LOUVE®, appareil automatique pour l'allaitement des jeunes animaux, veaux, agneaux et chevreaux.

Legrain_chaine_montage

 

Innover dans l'allaitement artificiel mécanisé

A l'origine de l’entreprise, l’étude de l’élevage moderne et de l’allaitement maternel.
Est apparue la nécessité de trouver une méthode d’élevage autre que le pis de la mère ou le travail laborieux de l’abreuvement au seau. Après une observation attentive du comportement des jeunes animaux, l’appareil inventé met à la portée de l’éleveur, petit ou grand, une troisième méthode d’élevage : l’allaitement artificiel mécanisé au moyen d'une mamelle électromécanique.
Voilà le cheminement qui a conduit Michel LEGRAIN, au début des années 60, à fabriquer une « Louve » auquel il donnera divers noms en fonction de l’évolution technique des machine : robot maternel, Junon, Rouvel, Legrain 2000 etc. Mais le nom la « LOUVE » reste comme référence pour signifier un appareil d’allaitement mécanisé. La similitude entre la légende Romaine de Romulus et Remus élevés par une Louve lui semblait aussi extraordinaire que d’élever des jeunes ruminants avec des moteurs électriques.
Cette entreprise continue depuis plus de 50 ans à proposer des appareils d’allaitement innovant. En utilisant les dernières technologies, mais aussi le recours à des composants standards pour l’approvisionnement rapide des pièces, pour toujours rester proche des besoins de l’élevage et des éleveurs.

Marie LEGRAIN à la tête de l'entreprise

 Marie LEGRAIN a transformé l’entreprise familiale en SAS en 2017. Tout en gardant la philosophie de départ « imiter la nature, créer un robot qui soit réellement une mère, soit au moins une nourrice pour le jeune animal et non pas une machine assurant l’alimentation de celui-ci au prix de frustrations dommageables et d’une mise en condition contraignante pour l’animal et l’éleveur ».

L’entreprise exporte dans de nombreux pays pour au moins 30% de son chiffre d’affaires, Jonglant entre la force d’une petite entreprise (entre 7 à 9 salariés) qui reste à l’écoute de ses clients et le besoin de la chaine de production pour fournir en saison les 450 machines de septembre à mars.
La France avec sa diversité d’élevages, veaux d’engraissement, veaux d’élevage, agneaux et agneaux de lait ainsi que les chevrettes d’élevage et cabris est notre principal marché par la vente directe aux éleveurs, ou mieux, par des revendeurs compétents et fidèles à nos produits.
Les différentes foires expositions ainsi que notre ancienneté et l’adaptation de nos produits à l’élevage des jeunes ruminants nous permettent de vendre dans la Communauté Européenne et l’Europe et divers pays comme Israël, le Liban, etc.